Choisir l'hypnose pour changer

Quelques explications pour vous permettre de comprendre comment j’aborde une séance d’hypnose, et sur quels principes repose mon accompagnement pour amorcer le changement que vous désirez.

Quand parfois on se dit : "C'est plus fort que moi"

Tout le monde a déjà entendu cette phrase, et vous l’avez probablement déjà prononcée vous-même. A elle seule, avec ses sous-entendus, elle est une porte d’entrée vers le monde de l’hypnose… On la prononce souvent pour expliquer… l’inexplicable !

Quand vous vous emportez démesurément, alors que vous vous étiez promis de rester calme dans une telle situation.

Quand vous allumez cette cigarette, alors que vous vous étiez juré d’arrêter.

Quand vous attaquez ce goûter improvisé, alors que vous savez que vous allez le regretter.

Quand la procrastination vous gagne et que vous remettez cette tâche à demain, alors que vous vous étiez engagé à la faire aujourd’hui.

Quand vous ignorez les alertes que votre corps vous envoie, alors que vous savez que vous aller le payer à un moment ou à un autre, en espérant que ce ne soit pas cette fois-ci.

hypnose sophrologie roanne mattoni

C’est dans un de ces cas-là, que, malgré toutes votre bonne volonté et vos bonnes résolutions, vous pouvez vous dire :

« C’est plus fort que moi »

Et là, c’est potentiellement la porte ouverte à toutes les culpabilisations et les dévalorisations possibles…

… alors que vous venez de mettre le doigt sur l’essence même du problème !

C'est quoi en fait le "moi" ?

hypnose sophrologie roanne mattoni

Il y aurait donc autre chose que moi en moi ?

Et cette autre chose pourrait parfois prendre le pouvoir sur moi ?

Est-ce que je suis plusieurs ?

Je n’ai pas de réponse formelle ou universelle à ces questions. Mais j’ai des croyances.

J’ai la croyance que, la plupart du temps, nous réduisons abusivement notre moi seulement à ce dont nous avons pleinement conscience. Je crois que le moi est en réalité beaucoup plus large. Car il prend aussi en compte ce qui fait partie de nous dont nous avons moins conscience.

Vous en doutez ?

Qui fait battre votre cœur à chaque instant, si ce n’est pas vous ?

Et pourtant, nous savons bien que nous ne pouvons rien y faire consciemment.

Qui fait cicatriser vos plaies, si ce n’est pas vous ?

Et pourtant, nous savons bien que vous ne décidez pas consciemment de faire coaguler votre sang. Ou de reconstruire patiemment chacune des couches de votre épiderme.

Qui gère votre respiration à chaque instant, si ce n’est pas vous ?

Et pourtant, nous savons bien que, si nous pouvons décider de la contrôler par moment, elle finit toujours par reprendre son rythme normal toute seule.

Je pourrais vous poser des dizaines de questions comme celles-ci. 

Et les réponses que je donne ne sont pas universelles, même si la science a apporté beaucoup de preuves qui vont dans leur sens.

Je crois que le moi est constitué d’une part dont j’ai conscience, et d’une autre part (au moins !) dont j’ai moins conscience. Mais que je peux voir apparaître, et dont je peux constater la présence, par instant. Notamment dans ces fameux moments où ce que je fais est plus fort que moi puisque je ne l’ai pas décidé consciemment.

J’appelle ces autres parts, les parts inconscientes. Par opposition aux parts de moi dont j’ai conscience, que j’appelle les parts conscientes. Et toutes ces parties fonctionnent ensemble.

hypnose sophrologie roanne mattoni

Et l'hypnose dans tout ça ?

hypnose sophrologie roanne mattoni

Vous avez peut-être remarqué que, parfois, certains changements se produisent avec une certaine facilité. Même si des efforts importants sont nécessaires pour les mettre en place. Dans ces cas-là, on peut dire que, probablement, les parts conscientes et les parts inconscientes sont en accord dans les grandes lignes. D’ailleurs, il peut alors nous arriver de nous dire : « je me sens aligné ».

Vous avez certainement aussi remarqué que, parfois, certains changements pourtant décidés fermement ne se produisent pas, ou ne durent pas. 

C’est dans ces cas-là, que l’hypnose peut vous aider.

La plupart du temps, les personnes qui souhaitent être accompagnées avec l’hypnose le font au départ pour résoudre un problème qu’elles rencontrent et qu’elles ne parviennent pas à résoudre seules.

Un problème issu d’un paradoxe interne, d’une sorte de blocage, derrière lequel se cache souvent un combat invisible entre les volontés conscientes, plutôt rationnelles, et les volontés inconscientes, plutôt émotionnelles.

Une opposition interne qui apporte également son lot de souffrances…

Dans ces cas, mon rôle consiste, au départ, à réunir les parts conscientes et inconscientes, à travers leurs intérêts, leurs intentions, leurs motivations ou d’autres choses encore…

C’est un travail qui fait appel avant tout à vos émotions, dans un lieu et un moment où elles pourront être écoutées.

Et c’est aussi l’occasion de faire en sorte que toutes ces parts qui vous composent vous écoutent également.

Vous vous demandez comment on arrive à faire ça avec l’hypnose ? Les réponses ici

Se faire accompagner avec l'hypnose...

Avec l’accompagnement par l’hypnose tel qu’on me l’a enseigné et tel que je le pratiquec’est vous qui trouvez votre solution. En effet, je ne suis que l’instrument qui vous permet d’approfondir vos objectifs, vous permet de réunir vos parts conscientes et inconscientes autour de ceux-ci, et de créer le mouvement initial qui produira le changement.

Il y a d’autres disciplines pour vous accompagner. Aucune n’est parfaite, mais toutes sont utiles. Certaines vous conviendront peut-être mieux que l’hypnose. A vous de tester ! J’en ai personnellement éprouvé plus d’une, mais c’est dans l’hypnose que j’ai trouvé les moyens de faire bouger les choses qui avaient besoin de l’être.

hypnose sophrologie roanne mattoni